Excursion des Jeunes 2017

By Francis Fokwa

On 24/06/2017

EXCURSION DES JEUNES 2017 : JEUNE, DECOUVRE TA VALEUR : TU PEUX !

Objectif : que chaque jeune prenne conscience que sa vie a de la valeur aux yeux de Dieu et prenne des moyens pour la vivre à la mesure de ce qu’elle représente, au-delà de ce que la société nous présente comme contre-valeurs.

GENERALITES SUR LE THEME

  1. Introduction : Nous sommes le 11 Février, jour de la fête de la jeunesse au Cameroun. Le thème de cette année est : JEUNESSE ET DEFIS DE LA CONSTRUCTION D’UNE NATION EXEMPLAIRE, INDIVISIBLE, FORTE ET EMERGENTE.

Beaucoup de jeunes Camerounais passent cette journée dans la fête, les kermesses, le défilé… Mais nous, les jeunes de la Famille Verbum Dei, avons accepté l’invitation du Seigneur à réfléchir sur un aspect important de notre vie de jeune : la valeur de notre vie en tant que jeunes : Jeune, découvre ta valeur : Tu peux !

  1. Termes clés:
  • Jeune: personne qui se situe entre l’enfance et l’âge mûr et qui a les caractéristiques de la jeunesse (l’aventure, l’ardeur, la vivacité, les ambitions, les passions, la détermination, la force, mais aussi l’immaturité).
  • Valeur: Caractère de ce qui est important et qui mérite d’être considéré. C’est aussi une conviction raisonnée et ferme de quelque chose qui est bon et convenable. La valeur c’est ce qui a du prix, que l’on estime et qui est vertueux. Une valeur peut être inculquée par le milieu de vie de la personne : la famille, la culture, les institutions et la société.
  • Pouvoir : avoir la faculté de… être en état de … être capable de … se résoudre à faire quelque chose.

JEUNE, TU AS DE LA VALEUR, TU AS DU PRIX, TU ES IMPORTANT, TA VIE VAUX LA PEINE. C’est la première vérité qu’il faut redécouvrir aujourd’hui. TA VIE EST PRECIEUSE. 

CHER JEUNE, CROIS-TU QUE TU AIES DE LA VALEUR ? …….

Très sincèrement, en regardant ta vie, ta situation et celle des tous les jeunes que tu connais, est-ce que tu crois encore en la valeur de ta vie ?

Beaucoup de situations nous font penser que nous les jeunes nous ne valons plus la peine, que nous ne sommes pas importants et cela nous fait souvent déprimer.

Les paroles dévalorisantes que nous entendons de ceux que nous aimons dans notre enfance surtout : « tu es un vaut rien », « tu ne seras à rien », « tu es inutile »… A force de l’entendre nous y croyons et nous n’obtenons pas un bon résultat dans notre vie

Les échecs scolaires fréquents malgré nos efforts nous poussent à croire que nous n’avons pas le niveau des autres, que nous sommes des moins que rien

Le chômage chronique malgré la possession dans notre background des diplômes de qualité, et malgré nos quêtes infinies et quotidiennes, nous font penser que nous accompagnons les autres dans leur bonheur

Les déceptions sentimentales: nous vivons souvent nous les jeunes, des traumatismes affectifs comme des abandons de ceux en qui nous avions mis notre confiance pendant souvent un bon bout de temps. Cette situations perturbe notre paix intérieure et nous pousse à croire que nous ne sommes rien.

La quête insatisfaite du mariage: c’est la réalité de beaucoup de jeunes, surtout les jeunes filles et jeunes femmes. Ce désir est présent, mais la réalisation est parfois très loin de nous comme un rêve et cela influence négativement la considération qu’on a pour soi-même (auto-estime).

Les manquements dans notre éducation intégrale nous font parfois grandir avec le complexe d’infériorité par rapport aux autres. Par exemple, nous pouvons avoir évolué dans une famille dans laquelle les conditions rudes nous ont poussés à croire que nous ne sommes pas faits pour réussir, et cela a comme conséquence l’inertie et le manque d’engagement.

Certaines déviances sociales telles que la corruption nous poussent également à ne plus croire en nos capacités 

Lorsqu’on ne croit plus en la valeur de sa vie comme jeune, on est sujets aux dangers qui nous dévalorisent et nous utilisons mal notre potentiel ; la consommation des contre-valeurs

L’inertie et l’attitude attentiste: malgré mes capacités, j’attends tout des autres et je ne fournis plus aucun effort, je me plaint de tout mais reste inactif

Le suivisme (effet de masse) : il est dû au manque de personnalité et d’objectifs de vie personnelle, et entraîne le vécu d’une vie à la mesure et au goût des autres, sans épanouissement. Cette attitude a pour danger le fait de changer notre regard sur les réalités et de prendre ce qui est mauvais pour bon.

Les mauvaises compagnies, conséquence u suivisme.

La vie facile : manifeste par la tricherie, la corruption, les déviances sexuelles et affectives, le banditisme.

Le manque de confiance en soi et le découragement : face aux insatisfactions de la vie, on se croit accompagnateur des autres dans leur marche vers le bonheur.

Le capitalisme : chercher à accumuler le plus grand nombre possibles de bien matériels au point de ne plus considérer la dignité humaine.

LA VALEUR DU JEUNE

1S 1, 18 : Qui suis-je ? Quelle est ma valeur ?

Quelle est mon importance ?

Ma valeur ne réside pas dans les réalités qui passent (exemple la mode –vestimentaire, musicale, réseaux sociaux, comportements…)

Elle ne dépend pas de ce que les autres pensent de moi, mais de la conscience que j’ai de ce que je suis:  Je suis un être spécial, aimé et considéré par la personne la plus importante. C’est Dieu qui nous donne notre authentique valeur. «  Tu as du prix à mes yeux et je t’aime. Pour cela, je mets des peuples ne échange de toi » (Is 43, 3-4)

Images : 1) Ma vie est comme cette lumière qui guide les bateaux la nuit pour qu’ils arrivent à bon port. Les valeurs représentent des surbrillances qui intensifient le signal à distance.

2) Ma vie est précieuse aussi dans la mesure où elle représente une valeur ajoutée, une qualité de marque comme d’un produit authentique qui se démarque d’autres du même type. L’expression des talents reçus de Dieu sont la démonstration que je suis un être à part, un joker sur lequel Dieu compte pour que ce monde soit meilleur. C’est la mise en œuvre des valeurs divines qui me rend authentique et attrayant pour plusieurs autres personnes.

      J’ai besoin des valeurs  qui viennent de Dieu afin de briller de la vraie lumière que je suis pour Dieu.

Peut-être que les réalités de la vie nous poussent à croire que nous avons de la valeur lorsque nous avons beaucoup de richesses ou de pouvoir devant les autres. Mais Dieu nous dit que le prix de notre vie est supérieur à celui de toutes les richesses matérielles.

NB : Nous les jeunes, nous nous laissons attirer et influencer par beaucoup de contre-valeurs que nous présente la société comme des qualités, mais oublions l’essentiel : Dieu compte sur nous pour implanter et communiquer les valeurs dans les cœurs des personnes qui nous entourent.

Saint Paul nous donne le conseil : « Que personne ne méprise ton jeune âge : sois un modèle pour tous dans tes paroles, ta charité et ta façon de vivre » (1 Tm 4 12).  Mon expérience de travail bien fait, assidu, dans l’intérêt des personnes…

Il veut te dire aujourd’hui à travers cette parole : tu es certes jeune, vulnérable et inexpérimenté par rapport aux personnes mâtures et adultes. Mais tes capacités et ton potentiel te permettent de faire briller la lumière de ta vie devant tous ceux qui t’entourent.

Dieu a sur toi un regard encourageant, il croit en toi. Il sait qu’en développant et en cultivant ses valeurs en comptant sur sa force, tu peux tout !

« Je peux tout en celui qui me rend fort » (Ph 4, 13) et

« J’ai de la valeur aux yeux de Yahvé et mon Dieu s’est fait ma force » (Is 49, 14)

Crois que dans ta condition de jeune ta vie a de la valeur et que tu sois capable d’être la nouvelle espérance de ce monde ?

COMMENT CHANGER MON MONDE EN METTANT EN OUVRE MA VALEUR ?

Prendre conscience de ce que je suis : de mes qualités et talents naturels ; accepter mon histoire

Former ma conscience, mon caractère et ma personnalité dans le bien par l’éducation en famille, à l’école, dans la société et même l’Eglise.

Me fixer des objectifs de vie : Qui est-ce que je veux devenir et pourquoi ?

Prendre des moyens simples, efficaces et à ma portée pour établir une stratégie personnelle : Que faut-il pour y arriver ?

Bien me former pour réussir à faire le travail bien fait et avec amour.

Développer les valeurs collectives, c’est-à-dire les qualités appréciées non seulement par moi, mais aussi par les autres afin qu’elles se communiquent à tous

Croire en mes capacités, prendre conscience que ma place dans le cœur de Dieu est irremplaçable

Prendre conscience que nous avons à nos côtés des adultes qui peuvent nous accompagner, ainsi que le Seigneur lui-même qui nous guide par sa Parole et l’Eglise.

CONCLUSION

Quel appel est-ce que j’écoute au fond de mon cœur ayant pris conscience de tout le potentiel qui est en moi ?

Quel engagement puis-je prendre pour transformer chaque jour mon entourage grâce à la fructification des valeurs que me donne le Seigneur ?

Articles liés

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Share This